documents

Les documents qui peuvent être téléchargés sont au format Adobe PDF. Pour les lire vous aurez besoin d'Adobe Reader (téléchargement gratuit).

détails sur le document :[retour]

Flore et végétation des lichens et champignons lichénicoles de quatre réserves naturelles des Pyrénées–Orientales (France).

Bull. Soc. linn. Provence, n° spécial 14 : 3-151.

Roux C., Masson D., Bricaud O., Coste C. et Poumarat S. (2011)

Français.

21/05/2011 - 10h06

Étude détaillée de la flore et de la végétation lichéniques s.l. de quatre réserves naturelles des Pyrénées–Orientales : Prats–de–Mollo–la–Preste, Nyer, Jujols et Nohèdes.
Inventaire de 1137 taxons (996 lichens, 135 champignons lichénicoles non lichénisés et 6 champignons non lichénicoles ni lichénisés ordinairement étudiés par les lichénologues) dont la présence est précisée pour chacune des réserves et chaque station étudiée. Cinq espèces nouvelles, Aspicilia calcitrapa Cl. Roux et A. Nordin, A. prestensis Cl. Roux et A. Nordin, Lecanora nohedensis Cl. Roux et M. Barbero, Placocarpus melanophthalmosus Gueidan et Cl. Roux et Placopyrenium Gueidan et Cl. Roux sont décrites par ailleurs (Roux et Barbero, 2011 ; Roux et Gueidan, 2011 ; Roux et al., 2011), 39 (dont 17 lichens), indéterminées, ne figurent pas dans les flores et catalogues usuels et correspondent à des taxons soit non décrits soit non encore signalés en France et mal connus en Europe. Deux taxons (dont un lichen) n’avaient pas encore été signalés en Europe ; 45 (dont 31 lichens) en France ; 2 champignons lichénicoles en France continentale ; 91 (dont 75 lichens) dans l’ensemble Languedoc–Roussillon et départements pyrénéens ; 32 (dont 31 lichens) dans le Languedoc–Roussillon ; 135 (dont 105 lichens) dans les départements pyrénéens ; 220 (dont 214 lichens) dans les Pyrénées–Orientales. La flore lichénique s.l. des Pyrénées–Orientales, qui est augmentée de 525 taxons (dont 458 lichens) par l’étude de ces quatre réserves, totalise 1433 taxons (dont 1265 lichens).
105 espèces patrimoniales de lichens sont énumérées et leurs chorologie et écologie précisées, 31 espèces présentent un intérêt mondial ou européen, 74 un intérêt national.
Analyse concise et tableau de 83 peuplements lichéniques et de leur présence dans chacune des réserves. 10 peuplements lichéniques sont patrimoniaux (5 d’intérêt mondial ou européen, 5 d’intérêt national).
Remarques sur la gestion conservatoire de la diversité lichénique s.l. : rôle néfaste des brûlis, proposition de mettre des parcelles forestières en réserve intégrale, effets des reboisements (les conifères, sauf le sapin, sont très défavorables aux lichens). Importance des lichens dans les milieux rocheux et forestiers et nécessité de prendre en considération les cryptogames dans la gestion conservatoire des milieux naturels.
Appendice taxonomique comportant la proposition de 5 nouvelles combinaisons, Hydropunctaria amphibia (Clemente) Cl. Roux comb. nov., Lecanora alpigena (Ach.) Cl. Roux comb. nov., Miriquidica subplumbea (Anzi) Cl. Roux comb. nov., Pronectria oligospora subsp. octospora (Etayo) Cl. Roux comb. nov., Rinodina bischoffii subsp. castanomelodes (H. Mayrhofer et Poelt) Cl. Roux comb. nov., et des remarques sur Lecanora agardhiana subsp. sapaudica et sur Lecanora polytropa s.l.